Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 10:20

La démission du Gouvernement illustre le désarroi dans lequel se trouve le Président de la République face aux conséquences de son inaction.

Il a tenté de louvoyer entre une gauche irresponsable qui veut ajouter toujours plus de dépenses publiques, ignorant la nécessité de redresser les finances publiques et une tendance à la passivité qui lui semble naturelle, espérant tout d'une croissance miraculeusement retrouvée. Cette attitude a coûté très cher à la France qui perd toujours plus de ses forces économiques et de ses capacités à créer de l'emploi.

Il a choisi d'agir sur le Gouvernement pour, semble-t-il, lui donner davantage de cohérence. Tant mieux si cela permet d'engager au moins quelques vraies réformes ! Il est grand temps !

Mais la moitié du quinquennat déjà écoulée augure mal de la capacité du Président, quel que soit le Gouvernement qu'il choisira, à prendre les décisions indispensables et à provoquer le choc de compétitivité nécessaire.

On peut aussi douter de la majorité parlementaire pour appuyer le changement de politique correspondant.

Je continue de craindre du Président une attitude attentiste sur le fond même s'il recherche manifestement les apparences de l'autorité.

L'ambiguïté entretenue lors de l'élection présidentielle sur son véritable programme n'est toujours pas levée.

Et j'en viens à penser que le Président se révèle incapable de concevoir l'avenir de la France.

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Ambition Pure 22/02/2015 09:39

Vivement 2017 !

leroux 03/09/2014 13:43


le probleme aujourd'hui c'est qu'il faudrait des primaires ouvertes aux sympathisants (Droite parlementaire + centre droit:UDI)et qu'il faudrait ces primaires assez vite car en cas de dissolution
de l'Assemblée nationale et donc de demande EXPRESSE de demission du President de la republique ,


la Droite parlementaire doit etre prete: Un candidat a la President issu des primaires ouvertes et une majorité derrire lui ou elle pour les legislatives.


Or la date des primaires est tres tres LOIN!


on risque ne ne pas pouvoir attendre.et se retrouver avec le risque d'une multitude de candidatures: de quoi avoir un deuxieme tour : Le Pen/ Valls !


accelerez le processus  SVP

gerard 27/08/2014 11:44


nous vous écouterons attentivement ce soir au journal de 20 heures.


nous aimerions vous entendre sur les dires de Mr Valls.


on n' entend pas la droite. elle n'a ni programme ni leadership.


nous souhaitons que la droite ne ferait pas pire. vous avez laissé les déficites en 2012 à 5.1 et on nous annonce pour 2014 4.3. si peu de réduction pour période 2012 à 2014 .


démontrez nous que la droite n'est pas inexistante. nous comptons sur vous.


cordialement.

jean claude 27/08/2014 10:45


ça c est 1 trés mauvais signe ,a force de protéger 1 communauté qui n aime pas les juifs , http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/27/1940138-l-alyah-ou-la-montee-en-israel.html#xtor=EPR-1

Berthet Jeanne 27/08/2014 01:35


Bonsoir Mr Fillon,


N'avais-je pas raison ? mon dernier commentaire ,avant la nouvelle" armée "promise par Valls,était très lucide ,on prend les mêmes et on recommence !!!et les médias ont le culot d'inscrire des
 titres ronflants à la une de leurs torchons pour faire avaler la pilule aux benêts de gauche !!!Balancer Vallaud belkacem à l'E N est grotesque ,nous revoilà avec la théorie des
genres qui sera appliquée sans nul doute ,cette femme est un concentré d'idéologies dangereuses,les garçons n'auront plus le droit d'être de futurs hommes ,dignes de ce nom ,les écoles publiques
formeront l'elyte des homos et des lesbiennes,adieu Famille...on apprendra aux enfants en maternelle la façon de se comporter sexuellement,les enfants seront traumatisés,voilà le joli programme
de cette demi-folle,sans compter le nivellement par le bas de nos bambins   pourvus de dispositions intellectuelles...je ne parle pas des autres membres de ce gouvernement déjà
connus pour leur incapacité notoire...je suis sans voix devant l'arrogance de hollande qui sans nul doute a formé ce gouvernement de fantoches...et bien l'hallali est pour bientôt ,si vous avez
le courage  de le dénoncer et d'oeuvrer pour pousser hollande (pas de majuscule ,plus de respect)à la démission ,mais en aurez -vous le courage ?,c'est pourtant une des grande réclamation
des Français ,il suffit de lire les commentaires dans les journaux sur le net....


Jeanne Berthet

gilles 26/08/2014 19:46


Je pense que comme tous les socialistes, il a été élu sur un programme "demain, on distribue, on fait marcher la planche à billet et à subvention, et on rase gratis" et que comme tous les
présidents issus du socialisme, il est obligé de faire une politique de gestion d'un pays, qui est perçue comme de droite par ses électeurs de l'aile gauche, et comme de réalité au centre.


La difficulté pour remettre le pays en route est qu'il ne peut pas faire appel aux ressorts habituels keynésiens, du fait que le pays ne créé pas de richesse. Et pas moyen de tricher par rapport
à nos frères européens qui se serrent la ceinture. On ne peut pas et profiter de l'euro et ne pas respecter les règles de bon père de famille qui y sont rattachées.


Donc, il est condamné à faire du réalisme économique donc à s'éloigner de sa base électorale habituelle d'autant plus loin que la crise est forte et nécessite des mesures fortes donc contre son
électorat habituel.


Tout le reste, c'est ambition politique et petites phrases.


Il y a maintenant  une question qui est intéressante. Si vous étiez au pouvoir, vous feriez quoi ? Parce qu'il faut un programme pour être élu, et un programme pour faire redémarrer le
pays. Entre les deux, tout écart, toute différence crée la montée des extrêmes et de l'impopularité.


 

dom delandre 26/08/2014 19:32


Et bien je me suis planté avec mon commentaire de ce matin! moi qui espérait un souffle nouveau avec des COLLOMB, LAMY, GALLOIS.... bon on va voir ce que va pouvoir faire "l'ami de la finance
MACRON" c'est au moins une façon d'assumer le virage "social libéral", on tourne la page du discours démago du Bourget. Maintenant bon courage à l'assemblée avec les frondeurs et autres ringards
gauchisants , vive le 49.3!!


à demain soir cher François pour nous éclairer! Donnez nous envie de vous suivre!

Bernard37 26/08/2014 14:05


Je ne suis pas de l'avis du commentateur 20!


La France a certainement besoin de personnalités comme F Filion... à condition qu'il veuille lui-même se confronter au réel.


"errare humanum est; perseverare diabolicum" .Tout le monde a le droit de se tromper, à condition de ne pas recommencer la même erreur. On appelle ça l'expérience.


Premier ministre de N sarkozy, F Fillon a cautionné les fautes inadmissibles du Président, au sujet de la Laïcité  détruite, de l'insécurité toujours plus grande, des communautarismes
ethno-religieux de plus en plus agressifs, de cette justice "du mur" qui défend les malfrats en condamnant d'avance les victimes, qui punit sévèrement le blasphème religieux sans susciter la
moindre critique de l'UMP, etc. N Sarkozy, comme F Fillon, n'ont cependant pas "tout faux".


Attendez, attendons de voir ce que sera le programme complet du candidat Fillon avant de nous prononcer. Il est vrai que la restauration de la Laïcité dans notre beau pays de France ne semble pas
figurer dans son agenda.Mais sait-on jamais!


Peut-être faudra-t-il que Marine le Pen, avec le tiers des Français derrière elle, le pousse à agir... ou à s'allier à elle autour d'une nouvelle Union Sacrée qui regroupera tout ce que la France
compte de Laïcs, de Républicains, de Démocrates, soit de Bleu Marine au PS, en excluant les gauchistes -anars rouges et verts.


Il faudra  être visionnaire, penser pour SON pays et pas pour soi, avoir le courage de rompre avec le paradigme de l'alliance à tout prix avec le marais politique bééé-rouïste, l'UNR de de
Gaulle, c'était il y a 60 ans. Aujourd'hui, il faut du courage, de la poigne, de la fermeté, ce que les nombrilistes du centre n'auront jamais.


Il faut écouter la France d'en bas, comme disent les bobos de gôche et alors les solutions apparaitront.


 


 

De Vos 26/08/2014 13:42


Bonjour,


Devant le problème de notre pays, il n'y maintenant qu'une seule solution: sortir de l'Euro.


A vous de jouer!

C Faye 26/08/2014 11:51


Surprise par la rapidité de cette démission du Gouvernement moi qui me demandait comment notre Président allait traiter la fronde Montebourg.


Vite Vite M. Fillon, il faut que la droite se réveille et défende nos intérêts, il y a urgence.


C. Faye

dom delandre 26/08/2014 07:10


Au moins la ligne politique et économique devrait être claire! et peut être nous réserve t'on quelques nominations surprises telles Louis Gallois ou Pascal Lamy.


Hollande et Valls jouent leur va tout, Hollande met enfin fin à son ambiguité programmatique. Il y a le feu à la maison, et la situation du pays est trop dramtique pour leur souhaiter un échec,
soyons des opposants fermes mais bienveillants. L'intérêt collectif doit primé sur les petites tembouilles électoralistes.


Nous comptons sur F FILLON pour être un opposant responsable et pour construire une alternative crédible de large rassemblement

Berthet Jeanne 26/08/2014 02:07


Bonsoir Mr Fillon,votre analyse ,en dernières lignes , montre à quel point vous étiez loin de la réalité a l'UMP ...certains(es), d'entre nous, avons compris depuis longtemps la nullité
de ce président...ce n'était pas la peine de lui faire crédit,vous vous êtes trop aligné sur les  déclarations de Mrs Juppé et Raffarin,nous vous écrivons  que nous n'en pouvons plus de
voir  l'orateur d'éloges funèbres,le destructeur de notre France ..  l'image de ce 25 Août à l'ile de Sein, pathétique ,navrante ,révoltante,alors que nous entendons la voix du
Général de gaulle sur les chaines TV et dans  les médias,c'est indigne de la part d'hollande:essayer de s'approprier une miette d'Histoire!!!Mais plus rien ne m'étonne de la part
de  ce gus ,il préfère se laisser rincer ,lunettes embuées, bafouillant à qui mieux mieux ,espérant une quelconque indulgence,que de se soucier de l'avenir de notre pays. Et j'en viens
a penser  (pour vous plagier)que ses  facultés intellectuelles sont telles qu'il faudrait songer a le destituer, le prochain gouvernement formé par ses soins sera certainement
aussi pire sinon plus que le précédent, tant est qu'on reprend les mêmes en changeant simplement  le nom du ministère.. les trublions sont partis.?tant mieux ,cette Filipetti n'était qu'une
arrogante avide d'honneurs   (voir  l'épisode avec Fleur Pellerin)et mauvaise en plus, dans tous les sens du terme...


Maintenant ,vous devez réagir vite ,seul ,ne pas suivre la ligne dictée par les deux ex ministres ,qui approuvaient souvent les décisions de cet ex gouvernement ,on voit bien à l'heure
actuelle qu'ils  étaient à côté  de  leurs pompes ,si je puis  me permettre....,une opposition c'est fait pour "s'opposer" et ne pas louvoyer en essayant d'attirer une
catégorie d'électeurs pour une prochaine échéance du calendrier électoral,chacun commence dans les déclarés a se chercher des soutiens ...programe peu enclin a nous réjouir......


Il n'y a rien attendre des socialistes,ces deux années viennent encore le prouver,alors soyez dans votre rôle  sinon d'autres viendront vous faire de l'ombre,ils ont déjà commencer...méfiez
-vous du terrain glissant de la politique extérieur ,Fabius a montré ses limites, celles d'un homme vieillissant,incapable de discerner les pays où nous avons tout a gagner sur le plan économique
et politique de ceux qui se servent de nous pour alimenter une guerre meurtrière avec des mensonges  éhontés.. !!Hélas ...Pauvre ,pauvre France,quand  reverrai-je  enfin
tes valeurs : Honneur ,Respect,liberté ,Moralité ,Laîcité,travail récompensé,études encouragées...,les socialistes tirent ces valeurs vers le bas et bientôt nous serons englués dans un
marécage sans fond . Je me demande quel homme fort va venir nous sortir de là...


Nostalgie d'un chef, en ce jour, qui s'appelait Charles de gaulle...


Avec mes respects


Jeanna Berthet


.


Il

Valois 25/08/2014 23:47


C'est avec un soulagement que j'ai appris la nouvelle que le gouvernenent était dissout en vue d'une refonte. La vérité sort du puits. Il y a seulement 1 mois en arrière l'on disait que la droite
n'existait pratiquement plus. La gauche se retrouve au pied du mur avec le dilemme idéologique qui fait débat au sein même du parti socialiste. Soit s'attaquer réellement au déficits publics,
soit ignorer la Dette et continuer la schizophrénie des dépenses publiques en croyant qu'une aide aux ménages accouplée à une aide minime aux entrepreneurs solutionneraient à long terme la crise.
De toute façon, même le pacte de responsabilité que Hollande (pas encore en place) veut mettre en place est je pense mort-né, bien qu'il partait dans le bon sens.  Je pense que Montebourg a
interprété les propos de C. Lagarde à sa façon et que L'Allemagne est loin de la récession en voulant se justifier de son plan personnel qui effectivement peut fonctionner, mais dans une
situation économique où la situation est beaucoup moins en péril. 

Rousselle 25/08/2014 23:08



Démission du gouvernement de Valls : 




 




France !
France outragée ! France martyrisée ! Mais la France libérée par elle-même, par son peuple avec le concours des frondeurs, avec l'appui et le
concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.

Peillon Robert 25/08/2014 22:30


Les mensonges marchent bien en France. Le Président fait des émules. La position de Montebourg est un copier coller de celle de François
Hollande lors de la dernière campagne présidentielle pour dénoncer les besoins de rigueur et promouvoir le pouvoir d’achat. On voit bien que le président occupe le terrain en attendant les jours
meilleurs que nous apporteront les pays qui font des sacrifices. Beaucoup de socialistes sont avant tout des profiteurs qui avancent masqués.


 


Il est vain d’épiloguer sur les soubresauts socialistes ou sur ceux de l’UMP. La politique reprendra ses lettres de noblesse si elle construit
une société fondée sur des valeurs saines. La tâche est difficile. Faire évoluer les comportements prend du temps. Si vous ne vous attelez pas rapidement à  cette tâche vos discours lors de la prochaine campagne présidentielle seront noyés par la moulinette médiatique.

DENOU 25/08/2014 22:25


Je trouve l'ensemble de la classe politique très attentiste devant ce marasme politique, alors que les français qui se sentent abandonnés attendent de l'action, je pense même qu'ils attendent
celui qui portera le coup de grace à françois Hollande, président imparfait et inconsiderré. Alors on observe, on critique, on aboie même, mais pas de chevalier courageux pour dire ce
qu'attendent les farncais :"mettons Hollande dehors et reprennont les choses en main avec les français, pour les français". je vous imaginais bien dans ce rôle monsieur Fillon.Les français
attendent ils un Nicolas Sarkozy par défaut de leader d'opposition, ou un Juppé rassurant par son paternalisme jovial, ou un leader volontaire, expérimenté, menant au combat de jeunes généraux
courageux et ambitieux pour la France.....

jarzaguyet manuela 25/08/2014 21:34


je pense que françois fillon ferait mieux de se faire tout petit .Si aujourd'hui nous sommes innaudible a l'ump c'est bien grâce a lui.

guirak 25/08/2014 21:14


Bonjour, 


J'ai une petite question d'économie sur une idée pour relancer le pouvoir d'achat et les rentrées d'argents dans les caisses de l'état. 


Que se passerait-il si on diminuait très fortement les charges patronales et salariales ( de l'ordre de 30% pour les salariés et 50% pour les entreprises) et qu'on compensait cette diminution par
une forte augmentation de la TVA ( entraînant une rentrée d'argent identique dans les caisses de l'état) ?


Les français gagnant plus, il ne perdront pas de pouvoir d'achat, même avec la hausse de la TVA.


Les entreprises françaises seraient plus compétitives sur le plan international avec cette baisse de coût du travail, entraînant ainsi une augmentation des exportations et peut être des
installations d'entreprises en France.


Les produits français deviendraient plus compétitifs face aux produits internationaux diminuant ainsi les importations et les fuites d'argents vers la Chine.


On rentrerait peut être dans un cercle vertueux entraînant davantage d'emplois, des baisses d’impôts, l'augmentation du pouvoir d'achat et donc une baisse des dépenses de l'état.


Cette solution est-elle envisageable pour relancer l'économie? 

boutines jean-claude 25/08/2014 20:40


Il est toujours diificile de dire à quelqu'un que c'est un incapable mais nous sommes en cinquième république et un président doit commander et non inaugurer. Depuis deux mandats la préside
l'énergie dence se mèle de tout et par les médias commente tout. cette situation requiert du recul et de la compétence, on en est loin. Par contre on se demande comment on en est arrivé là
comment lors d'une éléction la compétence n'est pas visible.


Merci de nous parler de la FRANCE.

Jean François Chaussier 25/08/2014 20:03






Heureusement, nous avons une direction collégiale à l’UM qui tempère les interventions et commentaires sur cette crise plus que préoccupante et chaotique. Malheureusement, l’UMP convalescente
n’est pas pour l’instant en situation de faire accepter et partager une alternance gouvernementale crédible à nos concitoyens. Dans ces conditions, la dissolution de l’Assemblée nationale serait
la pire des solutions avec un FN au plus haut dans l’opinion publique et des débats sur l’Europe plus que jamais au centre de l’actualité et de cette crise. La situation du PS doit doublement
nous mettre en situation de réflexion sur une union durable et crédible de la droite et du centre sur la base d’un programme de gouvernement. Je souhaite que l’UMP profite de cette situation en
particulier au sein des débats à l’Assemblée nationale en faisant preuve de solennité, de responsabilité, de sang-froid et de pertinence, car la situation est vraiment trop grave pour laisser la
place à la baliverne et aux postures personnelles.

Bernard37 25/08/2014 18:44


Un épiphénomène de plus dans la saga des bidochons hollandistes...jusqu'à la prochaine crise d'ego et d'ambition présidentielle d'un autre Montebourg.


Un trait commun à ces pitres, à ces cuistres et à ces clowns dérisoires: le manque de courage.


Le chef leur donne le ton, c'est vrai, mais le président du péhesse pourra-t-il longtemps continuer à plastronner devant les télés, en Bretagne, en Normandie ou ailleurs? Encore deux ans et demi,
mais ça n'est pas possible!


Les journaleux ont la consigne de répéter que Taubira et Filipetti vont retourner dans leurs foyers, histoire de calmer le Citoyen Républicain, mais ça va changer quoi? 


La politique reste la même, c'est à dire anti-Française, Valls l'a martelé. Il est urgent qu'il se démette,  l'opportuniste, avant que les barons autodésignés du péhesse ne s'étripent dans
la cour de Matignon, devant notre Marianne effarée.


N'y a-t-il pas une possibilité de référendum pour en décider? quelques millions de demandeur de salubrité républicaine et hop! En Corrèze le capitaine sans boussole. Ça n'est pas très loin de
Limoges!


Ou alors, attendre novembre et les élections au Sénat. Le congrès pourra alors se réunir et décider d'en finir avec la chienlit rose et verte. Empêchement, disent les américains!


Mais faites quelque chose, à droite!

alice 25/08/2014 18:42


Mais qu’elles sont donc les RACINES
 d’ un « TEL » désastre ?....La France avec raison …. a rejeté Nicolas Sarkozy…pourquoi ?.....parce qu’il  a laissé le pays s’enfoncer  dans un état « de faillite
extrême » …avec ses « reculades incessantes »…...la  preuve… nous constatons que le Gouvernement actuel ayant recueilli les
brisures de ce désastre…ne peut que « mouliner dans le VIDE »…..et…patauger dans une Idéologie « poussiéreuse » certes,
mais….l’Opposition du « Libéral »…ne peut être que  « Le Social »… !!!!  
Attention, n’écoutons pas le « chant des Sirènes des Médias », le retour de l’Ancien Président, serait une erreur monumentale, il n’aura «plus  rien à prouver », la fonction
se limitant à 2 mandats.


Serrons les rangs autour de François
Fillon, il est notre « unique chance »…… !!!!...............................alice

BounRANVIAL Liliane 25/08/2014 18:23


Bonjour ,


Vous avez raison . Quelle comédie et que c'est triste et grave pour notre pays ! Pendant ce


temps les emplois ne sont toujours pas créés , les jeunes doivent quitter La France pour


trouver du travail à l'étranger ....Et les ministres se font mousser sautement et "coulent "


davantage


notre économie. Franchement quel spectacle désolant !!!  Deux ans déjà de perdus ...


Monsieur Le Premier Ministre , préparez - vous . La France va peut-être enfin retrouver LA


DROITE , suite à une dissolution éventuelle.  J'espère que vous allez bientôt redonner de


l'espoir aux Français . Nous avons besoin d'un Président de la République honnête , qui a


déjà de l'expérience et qui soit capable de garder son calme en toutes circonstances .


Une "dame politique" d'un grand pays vous a appelé "PRESIDENT".  Que ses voeux et les


miens soient enfin exaucés .


Respectueuses salutations .


LILIANE RANVIAL


 


 


 


 


 


 


 

De Vos 25/08/2014 17:52


Monsieur,


Vous avez manqué le coche au moment où vous étiez au gouvernement.
La France n'a pas besoin de vous.


Adieu Monsieur

PAULIN 25/08/2014 17:39


Bonjour Monsieur le Premier Ministre,


Pour ma part, je ne me souviens pas qu'un président de la 5ème ait évoqué un jour un dessein, une vision, un avenir qui fasse rêver. les promesses sont "terre à terre" et les réalisations
"annonantes".


Si vous postuler pour la plus haute fonction de l'Etat, Faites en sorte de faire vos réformes dans les 3 mois et tapez très fort (retraite fonction publique, droit de grève, audit de l'état et de
ses services, suppression de l'ENA, obligation de se syndiquer pour éradiquer ces minorités perturbantes, Suppression de la carrière politique pour la fonction publique et, au contraire,
confirmation du poste dans le privé au retour d'un mandat électoral, etc. etc.).


Mobilisez les Français, non pas sur une idéologie (droite ou gauche ne veulent plus rien dire depuis la chute du mur de Berlin), mais sur un projet collectif rassembleur:


L'Economie au service des citoyens (et non l'inverse).


Alliances Européennes avec un enseignement partagé.


Service National/Européen Civique, Militaire ou Economique Obligatoire de 6 mois à 2 ans.


Imposition à la source pour tous les citoyens (y compris les chômeurs), même symbolique.


Développement d'une économie verte et technologique (obligation des voitures electriques en ville, taux d'imposition très faible pour la e-technologie, abattement fiscal pour tous les
investissements dans les entreprises technologiques, etc.).


Nous sommes la 5ème puissance Mondiale, nous faisons profiter tous les autres pays de nos technologies et de nos savoirs faire; qui plus est, nos jeunes n'ont qu'une idée en tête après avoir fait
leur master, c'est partir à l'étranger.


De quel mal souffre t-on???


Et surtout, soyons PRAGMATIQUES!!! On en a assez de ces empilages de lois toutes plus abscontes les unes que les autres. Les parlementaires sur le terrain et 50 lois par an maximum et basta...
(j'exagère volontairement).


A votre disposition.


Bien cordialement.

CHABRAN Jacques 25/08/2014 17:08


Face à l'implosion du pouvoir de gauche qui s'accélère, il faut absolument que la droite, et en premier lieu notre formation politique, ne laisse pas libre le débat politique.


Il faut d'urgence se faire entendre. Notre silence est assourdissant.


Jacques CHABRAN

Jean-Louis PETIT 25/08/2014 16:28


Mais qui s'occupe de la communication de ce gouvernement ?                           Deux images épouvantables ce WE :  
                                                       
        Le Président à Sein, les lunettes inondées par la pluie, bafouillant son discours         Montebourg à Frangy, l'air faussement bonhomme, et
alternant suffisance et insuffisances                                            
                                                       
Nous allons tout droit vers des mouvements de rue 

bertin jp 25/08/2014 16:28


 


  LE CHAPEAU DE HOLLANDE FLOTTE SUR LE MARECAGE,


 


MR HOLLANDE a disparu dans le marécage,son chapeau de président


flotte encore...


Le crocodile VALLS,tient encore dans la "gueule",le bras gauche du


vieil homme imprudent......!


Explosion de la GAUCHE politique,Implosion de la GAUCHE idéologique,


un siècle de marxisme s'effondre.


La dure réalité du monde est là,et la droite est face à un mur qu'elle


n'a pas vu venir si brutalement avec ou sans SARKOSY..


L'horizon n'est pas 2017,il est immédiat..!


QUI LE COMPRENDS A DROITE ?


 

gbri 25/08/2014 14:59


C'est bien clair ! Mais alors où va-t-on ?? Une dissolution est-elle souhaitable ? la droite est-elle prête ? L'inquiétude s'installe pour de bon cette fois-ci...Hollande ne devrait -il pas
démissionner pour incompétence notoire ?! Et laisser un gouvernement d'unoin nationale se mettre en place devant la gravité de la situation...Tout ceci prouve que lorsqu'on est élu sur des
illusions et qu'on entretient volontairement et cyniquement l'ambiguité, on plante tout un pays...Honte à lui.

Franck Cieslik 25/08/2014 14:41


Je pense qu'il aurait du démissionner lui-même. C'est bien ce que les français veulent et attende.

bibi 25/08/2014 14:25


oui le président est incapable de gouverner il faut demander sa démission renvoyer les francais aux urnes VOUS AVEZ OPPORTUNITé DE PROUVER QUE VOUS ETES UN GRAND LEADER QUE VOUS ETES L HOMME DE
LA SITUATION NE VOUS LAISSEZ PAS DISTANCER PAR ALAIN JUPPé   N SARKOZY ECT ECT  RéAGISSAIT TRéS RAPIDEMENT DANS LES MéDIATS LA FRANCE EST SUR LE POINT D EXPLOSER   VOUS
ETES TROP BON DE CROIRE QU IL PEUT ENGAGER QUELQUES RéFORMES UTILES

gerard 25/08/2014 14:12


coup de tonnerre ce matin à l'annonce de la démission du gouvernement. qui participera demain au second gouvernement Valls?


c'est une grande crise politique très grave pour nous français et pour nos amis européens. grande question : comment tout cela va se terminer.......


la droite est inaudible. plus prompte à prépârer son congrès, à sa querelle d'égo. nous nous posons la question si tous ces faits vont ouvrir un boulevard à MLP.


quelle pétodière.

Plisson 25/08/2014 14:08


Monsieur Fillon inutile d'en rajouter vous n'avez pas été bon non plus et je suis pas socialiste les Français ne croient plus aux partis politique et encore moins aux politiciens nous
sommes las de vos querelles la france est tombée trés bas ou est l'homme qui saura la faire rebondir certainement pas vous ou les aures .Il faut un homme au dessus des partis et surtout ne pas
subir le dictat de Bruxelles et de l'Allemagne .

Christine 25/08/2014 14:01


Bonjour Monsieur Fillon,


La politique désastreuse de François Hollande a prouvé, une fois de plus, que le socialisme, ça ne marchait pas. Il ne lui reste plus qu'à former un gouvernement d'union nationale (ce que vous
aviez proposé en d'autres temps), dissoudre l'Assemblée Nationale ou encore démissionner. Toutes solutions qu'il doit écarter vu son tempérament. Comme vous le dites, on peut douter de sa
capacité à avoir une vision claire de la politique à mener. Bien sincèrement.

Rousselle 25/08/2014 13:57



La
recomposition, clarification du paysage politique français : 




 




La
démission du gouvernement, les frondes répétées, l'échec totale de la politique économique, une cohabitation au sein même du  gouvernement de Hollande marquent l'arrêt
de mort
du Parti Socialiste ! 




 




Ainsi se
dégagent trois et trois seulement courants
de pensée regroupant : 




 





Une
gauche radicale : l'extrême gauche (NPA, communistes, Front de Gauche), les écologistes, l'ex aile
gauche
du PS (députés frondeurs, Montebourg, Hamon, Taubira, …)     




Une
Droite modérée pouvant rassembler une majorité de français comme l'avait fait le Général De
Gaulle : les sociaux-démocrates, le modem, l'UDI, l'UMP non
extrémiste (la ligne Fillon/Juppé, les non alignés quadras) souhaitant mener les réformes
structurelles indispensables &agrav


Stéphanie 25/08/2014 13:52


C'est le président qui aurait dû démissionner !


Eduquer, psychanalyser, gouverner sont 3 métiers impossible à réaliser selon Freud ! Mais au moins peut on essayer de le faire le moins mal possible... !


Dommage que M. Hollande soit la mauvaise personne au mauvais moment... Il est dans un déni total de sa fonction présidentielle. Il n'est pas ce "père" des français. A une autre époque cela aurait
pu être drôle de l'aider à résoudre ses problèmes existentiels mais à l'heure actuelle, cela l'est beaucoup moins.


Plus que deux ans et demi à tenir, mais comment...


Cordialement,


Stéphanie

Jean-Louis PETIT 25/08/2014 13:20


Vous dites très bien que ce gouvernement Valls 2 risque fort de ne pas trouver le soutien dont il aurait besoin pour asseoir quelques-unes des réformes souhaitables      
                                                       
                                                       
      Et le temps presse, on ne peut pas attendre 2017 !                                  
                Aussi que va-t-il se passer ? ou bien l'attentisme habituel avec à la clé une hausse des taux et une mutinerie, ou bien un sursaut de la
Chambre, 2/3 de l'UMP + 2/3 du PS, pour appliquer un programme commun de 7 ou 8 mesures essentielles sur lesquels tous les gens raisonnables sont d'accord, ou bien la dissolution avec ses
conséquences imprévisibles

TROPTARD 25/08/2014 13:19


le discours sous la pluie témoigne de l etat decisionnel pisseux de l ensemble des pseudo dirigeants...


les bagares de chaises, fauteuil  et casquettes degoutent le peuple qui s 'apprete a souffrir plus encore...


le "soulevement" des populations compressées


-fiscalement


et


- moralement :


ceux qui sont justes, ceux qui paient,  ceux qui travaillent (tous sont souvent les memes) s'apprètent a suivre le premier qui se lèvera dans les prochains jours ( si vous en avez c 'est "l
instant"...


dans le cas contraire dans les prochains mois , je vous ai déjà prevenu mais vous ne m ecoutez pas ...


bref ce sont bien des soulevements renforceront le chaos "pschylogique" actuel et achevront économiquement notre pays en faisant craindre pour l intégrité "physique" de l ensemble des élus de la
république et autres représentants de l etat et de l ordre

GALLET 25/08/2014 13:12


Nous avons avec François Hollande, le plus mauvais président de la république, de la


Vème république. Vivement qu'il parte.

Régis 25/08/2014 12:32


Il est clair que la politique menée depuis plus de 2 ans est un échec, maus n'était ce pas prévisible ? C'est la démonstration que l'idéologie de gauche qui ne fonctionne pas, comme l'avait déjà
démontré LAFFER (prix Nobel d'économie en 74). Le risque majeur pour la France c'est que la droite ne revienne au pouvoir après une dissolution qui ne devrait maintenant plus tarder, HOLLANDE
étant désormais acculé entre une réalité qui s'impose et une gauche qui veut faire croire que les Français demande à aller encore plus à gauche. 
En effet, HOLLANDE espère plus que tout une cohabitation, il y sera habile , c'est la seule chose qu'il sache faire. Pour la droite en revanche, il faudra faire (vraiment) le sale boulot, avec un
Président qui se réservera le droit de ne pas signer certaines lois. 
Au final, dans cette hypothèse il sera réélu en 2017, une nouvelle catastrophe pour le pays 

François VINCENT 25/08/2014 12:07


Je suis bien d'accord avec vous, monsieur le Premier ministre mais je pense que vous devez, seul ou avec vos amis de l'UMP, définir, expliquer et chiffrer la politique que vous défendrez lors des
prochaines échéances.


Il est temps de proposer une autre politique sur les grands sujets de société, économique, sociale, fiscale et de défense. Le discours est, certes, important mais doit s'accompagner des mesures
précises que vous entendez proposer.


Bien cordialement à vous.

edouard bovet 25/08/2014 11:56


Faut il une dissolution mais avec un risque de populisme à la clef?

GIROUD 25/08/2014 11:55


Monsieur Fillon, changer de gouvernement n'est pas suffisant, il faut une autre majorité parlementaire, pendre des centristes dans un gouvernement très réduit mais efficace et le Président de la
République devrait utiliser de 49/3 pour passer ses réformes économiques, mais sachant qu'il faudra attendre 8 mois à plus d'un an pour voir les résultats économiques ? mais le plus tôt serait le
mieux et si le Président n'en est pas capable de faire ces réformes, démissionner lui-même !

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche